Prévisions EUR/USD et stratégie de trading pour la semaine du 23 Octobre 2017

Cette semaine les marchés auront les yeux rivés sur la banque centrale européenne. A moins d’une surprise, il faut s’attendre à ce que les gouverneurs décident de diviser par deux le montant des achats de dettes mensuels (Quantitative Easing) pour 2018.

Mario Draghi va de nouveau pointer du doigt l’inflation pour justifier ces injections massives de liquidités dans les banques. EN effet, le staff de la BCE ne s’attend pas à un retour de la hausse des prix sur l’objectif de 2 % avant la fin de l’année 2019. Tout cet argent injecté chaque mois finit malheureusement dans le casino financier plutôt que dans l’économie réelle. Difficile de réellement stimuler durablement l’inflation avec ces QE qui ne servent à rien sinon creuser les inégalités puisque seul le prix de la bourse monte… Mais passons et parlons de cette réunion de politique monétaire très attendue.

Une information importante à surveiller est le timing de la première hausse de taux. Si Mario Draghi devait l’annoncer pour début 2019, nous pourrions imaginer que ce troisième QE sera probablement le dernier. En effet, la BCE a fait savoir depuis longtemps que la hausse des taux interviendra bien après la fin du QE.

Dans l’ensemble, le taux de change EUR/USD va évidemment dicter la posture de la BCE qui fera tout son possible pour éviter que l’Euro ne s’apprécie trop face au Dollar. La monnaie unique a déjà gagné environ 12 % depuis le début de l’année face au billet vert. Et comme chacun sait, l’appréciation de l’Euro rend plus difficile la hausse de l’inflation. Un cercle vicieux.

Concernant la réaction de EUR/USD, cela dépendra bien entendu de l’ampleur de la réduction du QE et de son extension dans le temps. Sera-t-il réduit à 40 Mds, 30 Mds, 20 Mds ? Sera-t-il prolongé de 6, 8, 12 mois ? Le marché s’attend probablement à une réduction à 30 Mds par mois.

Nous sommes d’avis que le marché va vendre la nouvelle. Avec les baisses d’impôts en bonne voie aux USA, le Dollar pourrait remonter en cette fin d’année si la BCE continue de s’afficher sous un jour Dovish.

D’autre part, Mario Draghi a prévu de faire des annonces supplémentaires avant la fin de l’année. Cette décision est un garde fou au cas où l’Euro devait trop s’apprécier après la conférence de ce Jeudi. Cela pourrait inciter les traders à ne pas trop acheter l’Euro par anticipation de nouvelles mesures Dovish. Mario Draghi pourrait par exemple déclarer que le bilan de la BCE restera inchangé pour de nombreuses années après la fin du QE (alors que la FED commence ce mois-ci à réduire son bilan) ou encore parler d’une hausse des taux très lointaine.

L’indépendance de la Catalogne risque aussi de continuer à faire les choux gras de la presse financière et notamment le bank run.

Nous ne sommes pas à l’abri d’une reprise en main du cross par les haussiers qui ont réussi à mener leur barque depuis le début de l’année mais nous sommes plutôt d’avis que les baissiers ne lâcheront pas le morceau d’ici la fin de l’année.

Le canal 1.15-1.17 nous parait être un objectif raisonnable en cette fin d’année.

Soit dit en passant, surveillez le congrès du parti communiste chinois et ce qu’il se dira sur le Yuan, le bitcoin et le pétroyuan… Les temps sont durs pour le Dollar et toute déclaration de nature à attiser la guerre des monnaies pourrait menacer la monnaie américaine.

Stratégie EUR/USD hebdomadaire

Vente : Réservé à nos abonnés PFX PREMIUM

Objectif : Réservé à nos abonnés PFX PREMIUM

Stop loss : Réservé à nos abonnés PFX PREMIUM

  • Graphique EUR/USD H4

Article Source

Добавить комментарий

Яндекс.Метрика