PETROLE : Le prix du baril se maintient au-dessus de 60 $ grâce au recul du Dollar

Le prix du baril se maintient au-dessus de 60 $ (WTI) malgré la hausse de la production US qui est bien évidemment un facteur très baissier pour le pétrole. L’Oncle Sam est en passe de devenir le plus grand producteur du monde (mais il consomme toute sa production sans l’exporter).

En effet, la croissance fulgurante de l’extraction du pétrole de schiste Américain rend difficile toute hausse prolongée du prix du pétrole, toutes choses égales par ailleurs. Une guerre ouverte entre l’Iran et Israël pourrait bien entendu propulser le prix du baril en direction de 100 $…

Mais le fait que si la demande mondiale de pétrole dépassait l’offre, cette tendance s’est inversée cette année et s’accentue chaque mois. Il n’y a qu’à suivre la production US et le nombre de puits en activité sans oublier les stocks pour s’en rendre compte.

Nous aurons mercredi des chiffres officiels hebdomadaires américains des réserves de brut aux États-Unis.

En attendant, c’est le recul du Dollar qui permet au baril de garder la tête au-dessus de 60$. Le Dollar est plombé par l’annonce de la nomination du chef de la CIA, Pompeo, au poste de ministre des affaires étrangères. Cela n’augure de rien de bon car c’est bien évidemment Pompeo qui est derrière la stabilisation de la Syrie, entre autres…

Le prix du baril devrait encore frétiller au-dessus de 60 $ pour le moment.

  • Graphique WTI journalier

Article Source

Добавить комментарий

Яндекс.Метрика