EUR/USD : Le Dollar se renforce légèrement, l’attention se tourne désormais vers Francfort

Conférence de presse hawkish dans l’ensemble. La FED s’est montrée légèrement plus confiante quant à la hausse de l’inflation, ce qui a poussé certains gouverneurs à rehausser leurs projections concernant la hausse du taux directeur. Soit dit en passant, Powell a déclaré ne pas savoir à partir de quel chiffre la FED arrêtera de relever le taux directeur… Quoi qu’il en soit nous devrions avoir deux hausses de taux supplémentaires cette année. Soit 4 au total contre 3 lors de la précédente réunion de la FED.

Ce qu’il faut garder en tête, c’est que les USA sont entrés en récession à chaque fois que les taux ont été relevés au cours des 40 dernières années…

Voyez-vous même:

La FED a relevé sa prévision de croissance pour 2018 à 2.8 % contre 2.7 % précédemment. L’inflation (PCE) devrait arriver à 2 % en fin d’année contre 1.9 % précédemment. Le taux de chômage devrait lui chuter à 3.6 % contre 3.8 % précédemment.

3.6 %… Avec 40 millions de personnes qui vont à la soupe populaire aux USA. Ces chiffres n’ont tout simplement aucun sens. Mais Powell a déclaré que l’économie US « est en grande forme ». On va le croire sur parole…

EUR/USD chute d’une cinquantaine de pips sur le forex mais nous ne devrions pas aller beaucoup plus loin car nous aurons la très attendue conférence de la BCE demain.

C’est Mario Draghi qui risque de faire céder le range 1.17-1.18. Au-dessus de 1.18 si Draghi signale la fin du QE en Septembre. Mais nous pourrions casser 1.17 si Draghi ne dit rien où bien se montre Dovish.

  • Graphique EUR/USD H4

Добавить комментарий

Яндекс.Метрика