53 millions de dollars, le prix de vente du plus gros diamant brut au monde

L’équivalent de 7.500 montres Rolex. Ou de 265 Ferrari. Plus cher que le transfert du Français Corentin Tolisso au Bayern Munich. Et autant que cinq ans de rémunération de Bernard Arnault (LVMH). Le plus gros diamant brut du monde a été vendu 53 millions de dollars (44,7 millions d’euros), a annoncé lundi l’entreprise canadienne Lucara Diamond, qui a découvert cette pierre de la taille d’une balle de tennis dans une mine du Botswana en novembre 2015. Pour le même prix, l’acquéreur, la société Graff Diamonds, aurait pu acheter 4,4 millions de tubes de quatre balles jaunes pour alimenter les prochaines éditions de Wimbledon.

«Notre équipe d’artisans hautement qualifiés va s’appuyer sur de nombreuses années d’expérience en travaillant jour et nuit pour garantir que nous rendons justice à ce remarquable cadeau de Mère Nature», a déclaré le joaillier Laurence Graff.

Première pierre de cette taille à avoir été proposé aux enchères, celle-ci n’avait pas trouvé preneur l’année dernière, lors d’une vente chez Sotheby’s à Londres. Faute d’avoir atteint le prix de réserve de 70 millions de dollars (58 millions d’euros).

Baptisé «Lesedi La Rona» («Notre Lumière» dans la langue du Botswana) et vieux de 2,5 à 3 milliards d’années, le diamant de 1.109 carats va désormais se faire tailler et polir. Il s’agit du deuxième plus gros diamant brut jamais découvert après le Cullinan, déterré en 1905 dans une mine près de Pretoria en Afrique du Sud. Ce dernier, de 3.106,75 carats, a été taillé en 105 diamants, dont certains ont enrichi la collection des joyaux de la couronne britannique.

[ Les Cullinan III et IV, exposés à l’occasion du jubilé de diamant de la reine Eliabeth II, en 2012. Crédits : REUTERS/Stefan Wermuth. ]

(Avec Reuters)

Article Source

Добавить комментарий

Яндекс.Метрика